Être soi et authentique en temps de Covid

Être soi et authentique en temps de Covid

Voici mes petites voix quand je me filme et que je télécharge mon contenu pour vous…

Je suis pas photogénique, J’ai 20 livres a perdre, Je suis cernée, J’ai des boutons, Mes cheveux sont pas top, je fais pas toutes les poses de yoga, je suis pas assez …

Mais mon désir de partager et d’aider les autres est plus fort que ces petites phrases destructives qui tournent en boucle dans nos têtes.  Même si je baigne depuis les dernières années dans l’industrie du corps, yoga, méditation du bien-être, on doit appliquer le non jugement et l’acceptation de ce qui est pour nous même avant tout.

Quels types de pensées vous avez de vous?  Prenez deux secondes pour écouter si vous êtes gentille avec vous?  Aimez vous votre reflet dans le miroir? Avez-vous un sourire quand vous vous regardez?

On a juste un corps et on passe trop de temps à ne pas s’aimer et attendre de faire ce qui nous fait vibrer parce que nos pensées nous limitent.  On reste dans la peur … peur de quoi? Ce que le monde vont dire? De se faire juger? Prendre conscience que notre éducation ne nous a pas toujours encouragé à s’aimer soi-même et apprendre à accepter CE VÉHICULE (le corps) le plus précieux de notre vie peu importe comment il est et en prendre soin.  On doit casser cette chaîne pour nos enfants.  NON on n’est pas parfait et c’est correct ainsi.  Quelle film plate d’avoir tout facile et qu’il n’y ai pas d’apprentissage.

On ne se rends pas souvent compte des mécanismes qui nous apportent souvent des fausses croyances et on se considère comme un échec avant même d’essayer de faire ou passer à l’action.  Pourquoi on se sabote comme ça?

Si je veux enseigner dans mes ateliers d’accepter ses limites aujourd’hui, je dois le faire moi-même. Si je veux partager et aider les gens a mieux s’aimer avec ce qu’on a reçu au lieu d’attendre de perdre le fameux 10 livres du bonheur, je dois appliquer ce que je dis.

Ne pas se sentir coupable de se décommander et être capable de mettre ses limites et dire non c’est se choisir avant tout.

Ne  pas trop chercher de réponses, se poser des questions.. on se perds dans nos schémas mentaux. Apprécier le moment présent JUSTE ça.

Pour éviter de voir tout en noir, fais une pause. Même plusieurs pauses ! Prends le temps de voir ce qui a été déjà réalisé, le positif, tes succès, tes victoires.  On garde trop les échecs dans nos souvenirs.  

L’amour de soi est dans les gestes et dans les mots, c’est efficace et précieux. Apprendre a s’aimer soi-même comme on est simplement.  Cela permet de libérer plusieurs hormones qui font du bien (comme l’ocytocine) et provoque un sentiment d’apaisement, de bien être aussi.

Il est temps d’accueillir un peu de bienveillance pour se sentir plus doux avec soi.  Ne pas attendre d’être zen, souple, fort, habile ou en équilibre pour faire ce que vous voulez faire.

S’accepter comme on est

Faire briller sa lumière, son essence unique

Le yoga c’est un mode de vie c’est pas juste des postures sur le tapis.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *