Harmonie dans nos liens

Pendant les vacances, j’ai relu le délicieux livre du petit prince qui se lit en prenant un café en pyjama.  C’est toujours un bon exercice de le transposez dans notre vie actuelle.  Je me suis rendue compte que l’isolement est vraiment dangereux pour la santé de nos relations.  Je constate comment je me ramène plus facilement dans ma coquille et que j’ai diminué beaucoup mes contacts avec mon environnement social.  Même si cela fait un beau ménage dans les relations toxiques, j’ai beaucoup moins envie de ‘’travailler’’ mes relations.  Normalement, je suis plutôt du style à prendre des nouvelles de tout mon monde, faire un petit coucou a une amie/client qui vit une séparation, une intervention, une épreuve car je vois ces moments toffs pour les gens autour de moi.  Mon côté thérapeute sauveur est bien servi dans une période ou on a tous besoin d’une main bienveillante sur son épaule.  Je me rends encore plus compte qu’on ne possède personne ni nos belles relations, elles sont toutes uniques, mais on est responsable de nos liens.  Une relation fonctionne lorsque les deux parties en tirent profit, il doit exister cette harmonie.

J’ai envie de voir qui prendra de mes nouvelles, qui fera un peu d’effort pour garder le lien.  J’ai moins envie de courir pour entretenir les relations avec tout le monde, rassembler la famille ou mes multiples cercles d’amis pour ne pas perdre le lien, créer 1001 ateliers pour ma clientèle.. Même si je vous aime d’amour.. Ça vibre moins: j’ai envie d’ËTRE juste ASSEZ comme le monde.  Je me rends compte comment l’intense en moi, va toujours au bout de chaque expérience au max et je me rends compte qu’on pas besoin d’avoir toujours PLUS et qu’on peut être heureux avec moins de contact, moins d’entretien.  J’ai besoin de faire moins et être plus.  On a été élevé dans la société d’AVOIR TOUJOURS PLUS partout.  C’est épuisant ça.  Le seul ËTRE qu’on a encouragé c’est ËTRE PARFAIT à l’école au primaire, au secondaire, aux sports, dans notre recherche d’emploi avec les meilleures conditions, en couple, en famille.. Antoine de Saint-Exupéry explique que l’environnement social peut nous écarter de ce que l’on aimerait. Nous sommes conditionnés à faire ce que le monde juge bien pour nous.  On aiment les chiffres pour comprendre. On a besoin d’une valeur, une note pour se faire notre idée.  Être en mesure d’imaginer une situation sans avoir un chiffre comme référence est fondamental pour comprendre la vie. Pourquoi ? L’amour, les émotions, les relations sont des choses qui ne se mesurent pas avec des chiffres.

Le covid, le confinement me donne l’impression d’avoir l’opportunité de créer ma vie encore plus.  J’ai fermé la télé et les nouvelles depuis longtemps et j’ai diminué ma consommation de réseaux sociaux.  Quelle libération !  Alléluia, j’ai enfin PLUS d’espace dans ma vie, j’ai des périodes à rien faire, regarder, savourer l’ennui d’avoir rien sur ma liste.  Cela libère beaucoup du stress et d’être là pour tout le monde, pour une fête ici ou là.  J’avais besoin d’une pause zen, on enseigne ce qu’on a besoin d’apprendre comme j’ai déjà entendu.

C’est pour cela que pour 2021, j’ai ressenti que ce soit ORGANIQUE.  Je suis d’abord aller voir la définition : L’adjectif organique qualifie ce qui a trait aux organes au sens strict, ou plus généralement à la constitution du vivant ou à des fonctions essentielles (du vivant ou d’autres structures).  En voyant organe, je savais que je suis en business mais en profondeur, je vise une vie organique qui est facile, vivante liée a l’essentiel.  Pas compliquée, keep it simple comme mon tatoo me le dit si bien sur l’avant bras.  J’ai envie d’épuration, élimination que ça coule sans effort.  Quand c’est une situation ou décision est trop difficile ou contient trop d’embûches c’est souvent un signe de changer notre perspective.   Ne pas résister et accepter ce qui est.  Sans artifice.  J’ai envie de douceur, de vibration, de pas me sentir obliger ou ‘’squissé’’ dans toutes les sphères de vie.  Je n’ai pas envie de dire que la vie est une bataille à gagner mais qu’on accepte ce qui est.  Comme le petit prince le dit : chacun est responsable de soi soit responsable des liens qui sont importants pour nous.  On est responsable de nous.

Le Petit Prince jardine régulièrement sur sa planète afin d’identifier les bonnes des mauvaises herbes.  Comme le petit prince, il est important de ne pas attendre que ça change tout seul.  Tu as le contrôle de ton environnement.   Il est important de faire des petites actions graduellement pour éviter que ce soit trop lourd ou immense pour bouger.

Si tu veux faire du yoga un jour, commence now

Tu veux être plus en santé, commence à mieux manger, plus bouger now

Si tu veux aller mieux, fait un changement now

Si tu veux perdre du poids, tu le sais ce qu’il ne faut pas faire NOW

Si tu veux être heureux, vois ce qui est beau now

Si tu veux garder contact avec quelqu’un entretien ce lien NOW

En chacun de nous, il y a un puit, un trésor caché et c’est la recherche de ce dernier qui rend le tout merveilleux.  Nous sommes bercés dans un monde rationnel, performance, stress mais pour obtenir le meilleur de notre environnement, il faut dépasser certaines bases comme les chiffres et vivre l’instant présent, s’occuper de nos relations ou encore pourquoi pas, simplement regarder un coucher de soleil et monter des montagnes.

 

Rappel de l’essentiel du petit prince

-Chérissez l’enfant en vous

-Soyez honnête en tout temps

-L’essentiel est invisible pour les yeux

-Soyez explorateur, curieux

-Profitez du voyage de la vie

-Apprenez à vous voir comme vous êtes

 

Kathy

Pura Vida 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *