La posture de la fin

Dire que j’avais horreur de cette posture a la fin d’un cours de yoga voila 5 ans.

Ouf que j’avais le mental efficace! Il y avait pas de place pour m’arrêter dans ma vie. C’était une perte de temps, de productivité et d’efficacité même pour 5 min, car je quittais la classe pour partir plus tôt et faire autre chose. La posture du cadavre ou le savasana se passe dans le dernier 5 minute d’une séance de yoga, c’est le moment pendant lequel le corps assimile et intègre les bienfaits de la pratique.

Rien faire = perte de temps

Avant mon but était de faire le plus de choses dans une journée. Je me levais tôt et hop un lavage, préparation du souper, le ménage rien de mieux. Je me couchais très fière de moi quand j’avais tout fait. Je passais beaucoup de temps dans ma tête a tout organiser, planifier pour que tout ce passe sans pépin. Mais combien de fois, j’ai passé pour une contrôlante, germaine !!!!

Depuis que j’ai pris conscience que de trop vouloir faire ou aider les autres, me mettait dans le pétrin car je mettais de la pression sans vouloir autour de moi.

J’ai aussi appris a vivre le moment présent et rien faire en prenant conscience des petites voix intérieures qui me disent que je suis paresseuse et de les laisser passer sans me juger, m’autoriser a rien faire.

Pour une entrepreneur qui carbure aux projets, c’est tout qu’un défi. On valorise beaucoup les gens occupés dans notre société. Comme si faire beaucoup de choses c’était mieux que les gens qui font moins de choses.

La méditation est un défi pour moi, je m’entraine le cerveau a se calmer les pensées comme je vais au gym pour mes muscles. J’essaie de méditer a tous les jours en pleine conscience et accueillir mes pensées, mes émotions, les sons, ma respiration. Sentir le moment présent, comment je me sens, ce que j’ai réellement besoin.

Ces jours-ci avec le changement de saison, diminution de lumière, j’ai en plus de la visite de la pré-ménopause. J’ai la mèche courte. Les gens négatifs ou victimes me drainent de l’énergie alors j’essaie de revenir vers moi et mon noyau. Sortir dehors dans la nature et observer, vivre et rien faire !

Namasté et vivement la posture du cadavre

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *