Il y a ces moments….

Depuis 2 ans, je sors du cadre, je n’ai plus d’horaire fixe de 8 à 5, les enfants sont plus presque plus à la maison.  Même si c’était voulu et prévisible, y a des journées plus dures que d’autres.  Créer son chemin, Ya pas juste du beau comme sur les Internets et les facebook pour se monter une clientèle, créer sa job, répondre aux clients 7 jours sur 7.  C’est bien beau les phrases toutes faites comme, si tu travailles pas pour tes rêves, tu travailleras pour les rêves de qqn d’autre mais je peux vous dire qu’il y a une insécurité qu’on doit combattre à toutes les semaines et encore plus au cancellation de rendez-vous.

Heureusement, la vie m’envoie des signes, des clients et clientes avec qui sa #fit.  Cette semaine, j’ai fait un atelier pour aider les gens à se connecter sur leur wifi corporel et prendre leur responsabilité d’écouter leur corps en pleine conscience.  Je peux vous dire que j’ai tout donné pour aider les gens à mieux se connecter avec soi.  Pour moi, la respiration est un médium qui vous permet de vivre ce moment présent que vous chérissez «ici et maintenant» un moyen de devenir la meilleure version de vous-même… une respiration à la fois.

Il y a ces moments où d’une main on enverrait tout valser, se perdre à l’autre bout du monde… recréer pour un instant notre vie… notre soi. Nous permettre les plus grandes folies, ces interdits désirés, ces rêves inassouvis.

Il y a l’ivresse de la réussite! Ces moments de «je n’y aurais jamais cru». Ces moments où l’on se sent invincibles, prêts pour le prochain combat.

Il y a la reconnaissance infinie. Ces moments où l’on a suivi notre coeur, nos convictions et nos valeurs. Ces moments où nos actions ont été dessinées entièrement par ce feu intérieur et où le temps s’arrête devant nos yeux pour créer un moment parfait. Larme aux yeux, moment de lucidité du «voilà qui je suis et pourquoi je fais cela!»

Il y a l’angoisse des moments d’échecs et d’erreurs. Ces moments de remise en question où l’on perd de vue qui l’on est, ce que l’on souhaite au plus profond de notre coeur… le «c’est pour cela que je fais cela» qui devient muet. Moments où l’on a l’impression d’être seule à se sentir ainsi, isolée, incomprise.

Puis il y a ces courts moments, où dans le regard de l’autre, on comprend que nous ne marchons pas seul. Ces moments de «je te comprends tellement!» qui réchauffent le coeur.  Oser parler et dire ce qu’on ressent ou vit peut vraiment nous aider a mieux gérer notre stress et sentir la vibration intérieure qui confirme nos choix.

Il y a ces moments où le vendredi soir la maison est vide, le ménage reste fait plus longtemps, tu es seule après une grosse semaine et tu t’ennuies de jouer avec tes enfants aux pets shop.  Ça donne un petit article mélange de nostalgie, vertige, gratitude et reconnaissance.  J’espère donner un bel exemple a mes enfants que pour réaliser ce qu’on souhaite faire ca prends des moments de pause, courage, patience, focus et persévérance de croire en soi.

Je vous laisse des petits mots qui me motivent souvent dans mes choix.

-Laisser sa trace

-Croire en soi et ses rêves

-Se fabriquer de beaux souvenirs

-Trouver des solutions

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *